ALEXANDER MCQUEEN

 

 

Alexander McQueen, né Lee Alexander McQueen le 17 mars 1969 à Lewisham à Londres et mort le 11 février 2010 à Mayfair, est un créateur de mode britannique. Il est surnommé, en raison du côté parfois provocateur de certaines de ses collections, l'« Enfant terrible », et à l'instar d'autres créateurs tels que Stella McCartney ou Raf Simons, l'un des plus grands espoirs de la mode lors de sa carrière.

D'une famille modeste de Londres , sa mère enseignante et son père a été chauffeur de taxi. Travaillant dès seize ans en tant qu'apprenti coupeur et tailleur chez Anderson & Sheppard, le tailleur de Savile Row du Prince Charles, puis chez d'autres tailleurs de cette rue de Londres, ainsi qu'à Milan chez Romeo Gigli, il intègre directement le troisième cycle de la prestigieuse école Saint Martins de Londres. Dès 1992, Alexander McQueen se fait remarquer par Isabella Blow qui achète puis publie sa première collection dans les pages du Vogue britannique ; elle l'encourage à changer son prénom de « Lee » pour « Alexander ». Blow, qui le prend sous son aile, lui restera fidèle jusqu'à sa mort, malgré les divergences : Blow a réellement « construit » la carrière du créateur dès ses débuts, mais celui-ci supporte de moins en moins cet héritage. En mars 1995 a lieu son premier scandale avec sa collection « Le viol de l'Écosse », où ses mannequins portent des vêtements arrachés et des lacérations.

Remplaçant la star montante John Galliano parti chez Dior, Alexander McQueen intègre en 1996 Givenchy où il officie jusqu'en 2001 ; cette même année 1996, il reçoit le prix du « Créateur britannique de l'année » ; pourtant, sa première collection pour la maison de couture est « massacrée par la critique»« Je sais que c'était nul » dira-t-il à Vogue fin 1997. Durant ses années chez Givenchy, il se fait également remarquer par ses déclarations controversées, critiquant ses compatriotes Galliano ou Vivienne Westwood, et présentant le très respecté Hubert de Givenchy comme un couturier « mineur ".

Cependant, c'est sous son propre label qu'il se distinguera, et trouvera la liberté de création et d'expression qu'il a toujours attendue à l'opposé de ses créations chez Givenchy. « Il faut leur donner de l'extravagance ! »dit-il. Parsemées de scandales, chacune de ses collections possède un thème bien spécifique, comme la rencontre inopinée de pirates naufragés et d'indigènes (SS 2003Irere), ou bien un hommage au film d'Alfred Hitchcock et à Kim Novak (FW 2005Vertigo). Il se distingue également par la mise en scène de ses défilés, événements théâtraux où les mannequins peuvent évoluer tour à tour comme sur une piste de danse (SS 2004Deliverance) ou à la façon de pions de jeux d'échecs (SS 2005It's Only A Game). Mais c'est sa réinterprétation de La Mort du cygne par Shalom Harlow lors de la collection printemps-été 1999 qui est l'apogée des défilés du créateur anglais qui s'est régulièrement fait remarquer par ses shows souvent controversés. Toujours en 1999, il crée la robe de mariée de Kate Winslet qui restera dans les annales.

Depuis l'hiver 2002, jusqu'à sa mort en 2010, Alexander McQueen dessinait aussi des collections masculines. Parmi les autres activités de sa maison, on note aussi la création de deux parfums féminins : Kingdom et MyQueen. Il a également dessiné un sac, nommé Novak en hommage au style, simple et sobre, de Kim Novak. Ce nom est également un clin d'œil aux sacs de la maison Hermès (le Kelly et le Birkin) et entend conférer au Novak un statut d'objet culte, et non pas de sac renouvelable chaque saison. Il reçoit en 2003 le prix international du Conseil des créateurs de mode américains.

Le 10 mars 2009, son défilé The horn of plenty (« La corne d'abondance ») résonne avec la crise économique de l'époque : « Alexander McQueen montre à la mode ce qu'elle est devenue : une caricature de féminité outrancière, coupé de la réalité, surnommant les névroses consuméristes ». Le 6 octobre 2009, son défilé suivant est sur le thème de l'Atlantide (« Plato's Atlantis »). Son dernier showThe bone collector (« Le fossoyeur ») , a lieu en janvier 20108.

Alexander McQueen se suicide par pendaison, chez lui à Mayfair, le 11 février 2010, la veille des obsèques de sa mère. En hommage à Alexander McQueen, Laure Shang Wen Ji lui a dédié une chanson To McQueen. Lady Gaga qui est très proche de lui et qui admire son travail lui rend hommage en 2010, aux Brit Awards en lui dédiant son interprétation de Telephone.